Message du culte du 02 décembre 2018 - « Le règne de Dieu est proche… » - Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux
Accueil Messages du Culte Message du culte du 02 décembre 2018 - « Le règne de Dieu est proche… »
 
Message du culte du 02 décembre 2018 - « Le règne de Dieu est proche… » PDF Print E-mail
Messages du Culte

Jér. 33.14 à 16 / Luc 21. 25 à 36 / 1 Thess. 3. 12 et 13

« Le règne de Dieu est proche… »

« Mon royaume n’est pas de ce monde… ». Dimanche dernier nous avons médité sur cette parole de Jésus à Pilate. Et nous avons souligné que, par ailleurs, Jésus encourageait ses disciples à être le sel de la terre et la lumière du monde. Il nous invitait à être des citoyens exemplaires, des « témoins » de son amour et de sa paix dans ce monde de violence. Les textes de ce matin nous invitent à réfléchir sur le caractère inattendu de la venue de son royaume. Ils annoncent des événements passés, comme l’annonce de la naissance du Messie (Jérémie 33), qui s’est réalisée en Jésus (environ 600 ans après). Ils annoncent également des événements à venir, comme son retour en gloire. 20 siècles se sont écoulés depuis et l’on serait tentés de dire : « est ce que tout ceci est bien vrai ? Ces paroles de Jésus ont-elles encore du sens aujourd’hui ? ». Tous ceux qui ont fait ce choix ne sont-ils pas des extrémistes ou des illuminés, des utopiques ? Cette semaine, une amie m’a envoyé une vidéo d’un pasteur aux USA qui, voulant imager le caractère inattendu du retour du Christ, est arrivé à son pupitre, suspendu dans les airs ! N’ayant pas les mêmes moyens, je vous invite simplement à vous laisser surprendre et toucher par les paroles de Jésus.

1°) « Il y aura des signes dans le soleil… »

Les propos de Jésus témoignent d’une sacrée connaissance de l’univers. Surtout si l’on tient compte qu’il y a 20 siècles, la science ne connaissait pas le dixième de ce que nous connaissons aujourd’hui. Le réchauffement climatique, la montée des eaux ne semblait pas être un mystère pour lui ! Comme aussi les mouvements et dérèglements des systèmes solaires. Ce que Jésus décrit comme étant la fin d’un monde devrait éveiller notre attention. Car même si nous ne savons pas quand cela arrivera, cela arrivera, comme la naissance de Jésus. Et peu importe que ce soit de notre vivant ou pas. Mais aujourd’hui, nous savons que le monde va vers sa fin. Que les réserves de la terre ne sont pas inépuisables. Nous voyons aussi des événements précurseurs. Sans parler de la violence humaine capable de destruction à l’échelle planétaire.

2°) « Alors, ils verront le Fils de l’homme venir… »

Cette expression qui désigne le Christ, qui parle de son retour en gloire, a de quoi surprendre nos esprits rationnels. A l’heure des vaisseaux spatiaux, des stations spatiales, n’est-il pas puéril, naïf de parler ainsi ? Certes, il nous est difficile d’imaginer de quelle façon ces choses vont se passer, avec quels moyens. Mais quand on pense à la naissance de Jésus, à sa venue dans le monde, il est facile de mesurer combien Dieu ne pense pas comme nous ! Dieu n’est pas à cours de moyens pour faire ce qu’il a décidé de faire ! Que le Fils de Dieu, le Sauveur du monde vienne naître dans une ferme, à Bethléem, dans l’anonymat le plus complet, il fallait y penser ! En Jésus, Dieu a choisi de venir à nous comme un enfant. Ce 1er Noël a eu lieu dans le silence, loin des bruits et des fastes. Il est clair que Dieu ne fonctionne pas comme nous ! En ce 1er dimanche de l’Avent, réfléchissons à ce miracle, et préparons-nous à le fêter avec joie, reconnaissance, émerveillement !

Et puis, faire mourir ce Messie sur une croix pour sauver le monde, il fallait y penser aussi ! Que Jésus accepte d’endosser tout le mal et la méchanceté humaine pour être condamné à notre place, il fallait y penser ! C’est pourtant là le sens du don de sa vie. « C’est lui notre justice… » disait Jérémie des siècles avant sa naissance. C’est lui qui nous permet de devenir justes aux yeux de Dieu.

Dieu accomplit toujours ses plans, et il ne pense pas comme nous. Il a un projet énorme pour toi. Il veut te donner beaucoup plus que ce que tu peux imaginer : l’assurance du salut, de la vie éternelle, le pardon de toutes tes fautes. Il veut venir habiter en toi par son Esprit, pour te donner la paix, la joie, l’amour, la force… Une vie toute autre, si tu ne l’as pas encore accepté.

Il a aussi de beaux projets pour la suite. Il a promis d’être avec ceux qui le suivent, tous les jours. Quelles que soient les circonstances de cette vie, tout ce que tu pourras vivre et traverser, il sera toujours là avec toi. C’est énorme ! Cela vaut plus que toutes les richesses de ce monde.

Jésus a fait tout ce qu’il a dit, et il fera tout ce qu’il a dit. Il viendra un jour avec gloire et puissance. Ce sera un événement cosmique ! La fin d’un monde et l’avènement d’un monde nouveau.

3°) « Restez éveillés en prières… pour vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Face à la réalité de son retour, Jésus donne quelques conseils à ses disciples et à nous qui croyons en lui aujourd’hui. Tout d’abord il leur dit : « Quand vous verrez ces choses arriver, levez vos têtes, car votre délivrance est proche ». Avec la comparaison du figuier, il leur dit : « Quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche… ». Puis il les met en garde : « Tenez-vous sur vos gardes… restez éveillés… ». Ne dormez pas !

« Restez éveillés… » c’est l’exhortation que l’apôtre Paul adresse aussi aux chrétiens de Thessalonique. Il nous faut être toujours prêts afin de ne pas avoir la mauvaise surprise un jour d’être jugés et rejetés par Dieu. La vie chrétienne est une vie de vigilance de tous les instants. Elle est une vie dynamique, un chemin spirituel avec Dieu.

Le baptême n’est pas un aboutissement, ni un diplôme, mais une étape de la vie chrétienne. Une étape de ton cheminement spirituel avec Dieu. Une étape à passer, à ne pas refuser ou négliger.

« Restez éveillés… »

« Le règne de Dieu est proche… »

20 siècles déjà qu’il est proche ! Encore un Noël qui s’approche, et toujours pas de retour ! Ne soyons pas septiques, insouciants, ne passons pas à côté de l’essentiel. Faisons le choix de le suivre fidèlement et de l’attendre avec espérance.

Ceci afin d’échapper à ces événements et d’être jugé digne de nous tenir devant Dieu ce jour-là.

Pasteur Joël Mikaélian
02/12/18

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux