Accueil
Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux
Message du culte du 04 septembre 2016 - « Celui qui ne renonce pas à tout… PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Luc 14. 25 à 33

« Celui qui ne renonce pas à tout… ne peut pas être mon disciple »

E

trange cette parole du Christ ! Radicale même si on la prend à la lettre ! Faudrait-il haïr son père, sa mère, ses enfants, ses frères, ses sœurs et même sa propre vie pour être disciple du Christ ? Les textes des évangiles de ces derniers dimanches sont assez déconcertants. Avouons qu’ils ne sont pas très engageants ! Certaines traductions d’ailleurs ont adouci ce texte du jour en traduisant « préférer », au lieu de « haïr ». Par ailleurs, on est là encore face à des paroles qui tendraient à nous faire penser que le salut éternel se gagne, se mérite. Qu’il n’est pas une grâce offerte à tous ! Sans parler de la croix à porter et du renoncement aux biens de ce monde ! Comment devenir et être un véritable disciple du Christ ? Quel est le message qu’il nous adresse ce matin à travers ces paroles et ces paraboles ? C’est la méditation que je vous propose en cette rentrée 2016, l’invitation du Christ, à être son disciple dans ce monde et nos vies troublées. Laissons l’Esprit Saint nous interpeler, nous éclairer et nous encourager à le suivre.

Lire la suite...
 
Message du culte du 28 août 2016 - «Quiconque s’élève sera abaissé ...» PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Prov. 16. 18 et 19 / Lc 14, 7 à 1 / Phil. 2. 1 à 11

« Quiconque s’élève sera abaissé, qui s’abaisse sera élevé »

S

’il est un domaine sensible de la nature humaine c’est bien celui-ci : l’orgueil. Aux confins même de l’existence du mal, il est là, cet égo peu ou prou dimensionné ou surdimensionné ! Qu’on le nomme par son nom ou qu’on lui donne quelques titres de noblesses (amour propre, conviction, caractère…), il n’en demeure pas moins ce « moi » qui empoisonne les relations humaines. S’il est des risques dans la vie chrétienne, celui de l’humilité tient une place de choix. Car tout dans l’expérience semble nous dire le contraire. Tout nous incite à l’élévation, sous couvert parfois d’affirmer nos convictions, de servir ou d’honorer Dieu. Certes, la question est complexe. Elle demande beaucoup de sincérité avec soi-même et avec Dieu. Elle demande sans cesse réflexion, prière, remise en question, courage, partage et renoncements. Mais elle est aussi liée à de belles de promesses. Méditons sur ces textes et laissons l’Esprit Saint nous parler, nous visiter et nous humilier peut-être de cette humiliation du Christ, qui précède la gloire.

Lire la suite...
 
Message du culte du 21 août 2016 - «Efforcez-vous… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 66. 22 à 24 / Luc 13. 22 à 30

« Efforcez-vous… »

D

’une façon générale, la nature humaine n’aime pas faire des efforts. On n’aime pas être forcé à faire les choses. On n’aime pas les contraintes, la discipline, les obligations. Pour beaucoup de choses, dans des domaines très divers, l’homme préfère la facilité, ce qui va de soi. Mais on le sait, on n’a rien sans effort. Même si certains sont plus doués que d’autres, il y a toujours des efforts à fournir pour atteindre un but. Et ils sont même généralement proportionnels aux objectifs que l’on se donne. Les jeux olympiques de Rio nous l’on rappelé. Que de contraintes, de disciplines, de renoncements, de sacrifices derrière chaque athlète ! Que d’énergie au moment de la compétition. Chacun y allant de toutes ses forces et de ses capacités jusqu’au bout afin de gagner. Dans le domaine du salut, Jésus semble suggérer qu’il en est de même. Il ne répond pas immédiatement à la question de savoir « combien » atteindrons le royaume de Dieu. Mais il semble dire qu’il faille faire des efforts et qu’au final, tout le monde n’atteindra pas le but. Quel message Jésus veut-il passer ici ? Un salut au mérite ou à son bon vouloir ? Comment comprendre cette parole ? Méditons.

Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - ETE 2016 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

EDITO

« Car je n’ai pas honte de l’Evangile » (Rom. 1.16)

« Car je n’ai pas honte de l’Evangile : il est puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit… C’est en lui en effet que la justice de Dieu est révélée, par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit : Le juste vivra par la foi ». (Rom. 1. 16 et 17).

Telle était la devise de l’apôtre Paul au premier siècle de notre ère. Telle était aussi la devise des fondateurs de l’Eglise Evangélique Arménienne il y a 170 ans : « Nous respectons les autorités de l’Eglise. Nous honorons les traditions des pères sanctifiées par le sang des martyrs. Nous aimons le peuple arménien de tout notre cœur, mais nous considérons la liberté de conscience plus précieuse que tout, et nous n’accepterons pas que quelque autorité, ou tradition, ou ordonnance enlève de nos mains l’Evangile du Christ ». (Déclaration signée par les 40 personnes fondatrices de la première Eglise Evangélique Arménienne. Le 1er Juillet 1846 à Pera, Constantinople.).

Ceux-ci souhaitaient que l’Evangile soit vécu et annoncé de façon intelligible dans l’Eglise Apostolique Arménienne à laquelle ils étaient attachés. Mais ils ne furent pas entendus par les autorités de l’époque et furent excommuniés par le Patriarche de Constantinople. Ils furent alors contraints par les autorités ottomanes de se constituer en communauté religieuse.

C’est ainsi qu’est née l’Eglise Evangélique Arménienne dont nous sommes issus.

Aujourd’hui, 170 ans après, nous rendons grâce à Dieu pour sa fidélité envers nous. Et nous prions afin que l’Esprit qui animait l’apôtre Paul, comme nos pères fondateurs, nous anime aussi pour la gloire de Dieu.

N’ayons pas honte de l’Evangile. Méditons-le avec foi, vivons-le avec obéissance, et partageons-le au plus grand nombre. Il est puissance de Dieu en Jésus Christ, mort et ressuscité pour notre salut.

Votre Pasteur
Joël Mikaélian

Lire la suite...
 
Message du culte du 31 juillet 2016 - « Attention, gardez-vous… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Eccl. 2. 20 à 23 / Col 3. 1 à 4 / Luc 12. 13 à 21

« Attention, gardez-vous… »

Nous avons vécu ces derniers jours des événements dramatiques en France. De nouveaux attentats qui s’ajoutent à la liste déjà trop longue des drames que connaît notre humanité aujourd’hui. Certes, les réponses et les solutions à ces questions ne sont pas simples. Ceux qui nous gouvernent le savent bien et nous devons prier pour que Dieu les aide. Nous devons prier également pour toutes les victimes, les blessés, les familles endeuillées. De Nice à Saint-Etienne-du-Rouvray, chacun se demande aujourd’hui quelle sera la prochaine cible ? Entre colère, révolte et raison, il devient de plus en plus difficile de trouver un chemin. Entre justice, désir de vengeance et amour, pardon, prières, les chrétiens ont aussi du mal à se positionner. Comment vivre ensemble, dans le respect de nos différences, sans trahir nos convictions spirituelles ? Gardons-nous de confondre fraternité humaine et fraternité spirituelle. Ne nous contentons pas de ces discours qui tendent à gommer les différences dans une sorte de syncrétisme religieux qui n’apporte pas grand-chose. La vrai réponse, on le sait est ailleurs, dans le cœur humain qui se laisse envahir par le mal. « C’est du cœur que sortent les mauvaises pensées… » Disait Jésus. C’est le mal, l’orgueil, l’égoïsme qu’il faut combattre par la prière, l’amour, l’humilité, la générosité, le respect de la vie humaine. C’est dans ce sens que les textes bibliques de ce matin nous invitent à réfléchir. Quel sens donner à cette vie, et à son activité, son travail, ses biens ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 82

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux