Accueil
Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux
Message du culte du 29 janvier 2017- «Heureux …» PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

So 2. 3 / 1 Cor 1. 26 à 31 / Mt 5. 1 à 12

«Heureux …»

L

e monde sublime la richesse matérielle, la réussite, la puissance des capacités humaines. D’après la célèbre citation de Francis Blanche, « Mieux vaut être riche et bien portant que pauvre et malade ». On pense généralement qu’il n’y a rien de bon à tirer de la pauvreté, de la maladie, de l’humilité, des épreuves de la vie. Il n’y a rien à attendre de ces choses si ce n’est des larmes, des frustrations, de la souffrance. Et il se peut qu’en tant que chrétiens nous le pensions également. Les « béatitudes » de Jésus viennent bousculer ces « évidences ». Mais peut-on croire vraiment à ces « bonheurs » que Jésus énumère ? Pouvons-nous adhérer à ces paroles ? Beaucoup font ici une lecture eschatologique et pensent que les béatitudes ne concernent que le futur royaume de Dieu. Ce qui est vrai en partie. Mais Jésus ne dit pas : « Courage les pauvres, les humbles, ceux qui pleurent… patientez, … là-haut vous serez heureux ». Jésus emploi le présent et non le futur : « Heureux… ». Ce qui nous amène à réfléchir sur le bonheur aujourd’hui. Quel bonheur cherchons-nous ? Quelles sont nos attentes de la vie ? Quelle est notre conception du bonheur ?

Lire la suite...
 
Message du culte du 22 janvier 2017 - «Une lumière s’est levée… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es 8. 23 à 9. 3 / 1 Cor. 1. 10 à 13 / Mt. 4. 12 à 23

« Une lumière s’est levée… »

C

’est ce que l’on dit généralement à propos d’une star, d’un jeune prodige, de quelqu’un d’exceptionnel. C’est peut-être aussi le rêve caché de plusieurs. Celui peut-être de tous ceux qui aspirent à la magistrature suprême. Que ce soit aux USA ou en France, on le voit, ceux qui accèdent au pouvoir se prennent vite pour des dieux. Quant à ceux qui concourent pour y accéder, ils déploient toute leur énergie pour sortir du lot et briller plus que les autres. Mais n’oublions jamais qu’au-delà de tout, Dieu reste souverain. C’est lui qui conduit l’histoire et qui la mène à son terme, à la manifestation des nouveaux cieux et de la nouvelle terre. Les textes de la Parole de Dieu ce matin, dirigent nos regards et nos pensées vers le Christ, véritable lumière du monde. C’est Lui qui est venu éclairer les cœurs, les consciences et libérer l’humanité de la mort. Laissons-nous éclairer par sa lumière et mettons-nous à son écoute.

Lire la suite...
 
Message du culte du 08 janvier 2017 - «Nous sommes venus d’Orient adorer le roi » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 60. 1-6 / Mt 2. 1 à 12

« Nous sommes venus d’Orient adorer le roi »

E

n ce temps de Noël et de l’Epiphanie, ce sont des gens venus d’Orient qui nous interpellent. La visite des mages à l’enfant Jésus nous parle avec force de la révélation de Dieu en Jésus. Ces mages viennent nous témoigner que Jésus est plus qu’un homme, plus qu’un prophète, il est Dieu. Que Jésus soit Dieu, qu’il soit présent dans le monde par l’Esprit Saint n’est pas une banalité, et ne devrait jamais l’être. A moins que comme Jacob qui se réveillait après le songe de l’échelle, nous disions après coup « Vraiment, le Seigneur était là et je ne le savais pas » (Gen. 28. 16). Ce matin je vous invite à méditer sur ce que les mages sont venu faire auprès de Jésus, savoir l’adoration. Ce que cela a changé dans leur vie. Que nous méditions sur ce que nous sommes venus faire ici ce matin, ce que Dieu voudrait changer aussi en nous en ce début d’année.

Lire la suite...
 
Message du culte du 1er janvier 2017 - «Allons… et voyons… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Nomb. 6. 22 à 27 / Gal. 4. 4 à 7 / Luc 2. 15 à 21

« Allons… et voyons… »

U

ne année s’achève, une autre commence, les jours les années se succèdent, nul ne peut arrêter le temps. Une année qui s’achève, c’est l’occasion de rendre grâce à Dieu pour sa fidélité, pour la vie qu’il nous a accordé ; pour les joies, les bénédictions, le soutien, la présence, la consolation. Au milieu des drames de ce monde qui ne connaissent aucune trêve, nous sommes là et c’est une grâce de Dieu. Au cours de l’année écoulée, certains parmi nous ont vécu des épreuves, perdu des êtres chers. Certains ont eu réponse à leurs prières, d’autres sont toujours en attente. Mais en Christ nous sommes toujours habité d’espérance, c’est aussi une grâce. En ce premier jour de l’an 2017, ce sont des bergers qui nous interpellent. Bergers anonymes, simples travailleurs, ils nous interpellent par leur curiosité, leur désir de voir, de connaître ce qu’on leur a annoncé. Ils auraient pu en rester à ce qu’ils avaient entendu concernant la naissance d’un Sauveur, du Christ, et continuer leur vie. Mais non, ils avaient envie de voir, d’en savoir davantage. C’est ce que je vous invite à faire ce matin et chaque jour que Dieu fait. « Allons… et voyons… » Ayons toujours à cœur de découvrir ce que Dieu veut nous dire.
Lire la suite...
 
Message du culte du 25 décembre 2016 « Béni soit le Seigneur… de ce qu’il a visité et racheté son peuple… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 52. 7 à 10 / Luc 1. 67 à 79 / Rom. 10. 14 à 16

« Béni soit le Seigneur… de ce qu’il a visité et racheté son peuple… »

N

ous venons de vivre à nouveau une semaine effroyable. D’Alep à Ankara, d’Ankara à Berlin, l’actualité est venue nous rappeler que la violence de notre monde ne tient pas compte de la trêve de Noël. Bien pire, il semble que Noël la réveille au point qu’elle s’invite pour gâcher cet instant de joie, de paix, d’adoration et de reconnaissance. La société de consommation avait déjà pas mal dénaturé le sens de cette fête. « La laïcité » la considère comme relevant du domaine privé. Le terrorisme est venu l’envahir de haine et de barbarie. Ce Noël sera malheureusement pour beaucoup synonyme de pleurs. Que ce soit à Alep avec ses milliers de morts, dont on ne sait s’ils sont le prix de la paix ou les prémices d’autres tueries. Que ce soit à Berlin, sans oublier toutes les victimes des attentats, les blessés et leurs familles. Que ce soit auprès de nous, dans nos familles, nos épreuves, Noël a parfois bien du mal à demeurer cette bonne nouvelle dont nous parle le prophète Esaïe. Ce qui nous amène à prier et à penser à tous ceux qui vivront un « Noël de la peine ». Pour que Noël garde son sens malgré tout, il nous faut élever nos yeux et nos cœurs vers Celui qui règne, qui console, qui sauve, qui donne la paix ; vers celui qui est venu éclairer le monde de sa lumière d’Amour, Jésus notre Seigneur. C’est ce que je vous invite à faire en ce jour de Noël.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 88

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux