Accueil La Lettre de Nouvelles
La Lettre de Nouvelles
La Lettre de Nouvelles - Mai 2012 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

« Les justes brilleront... »
(Livre de la Sagesse 3. 1 à 9)

 

« Mais les âmes des justes sont dans la main de Dieu, et le tourment de la mort ne les touchera plus. Aux yeux des insensés, ils passèrent pour morts, et leur départ sembla un désastre, leur séparation d'avec nous comme un anéantissement, et cependant ils sont en paix... leur espérance est pleine… leur récompense sera grande, car Dieu les a éprouvés… comme l'or au creuset, il les a épurés… il les a accueillis. Quand leur temps sera venu ... Les justes brilleront, et ils étincelleront comme les feux qui courent à travers les roseaux. Ils jugeront les nations, et ils domineront les peuples, et le Seigneur sera leur roi pour toujours. Ceux qui se confient en Lui comprendront la vérité, et ceux qui Lui sont fidèles demeureront auprès de Lui. Car il y a grâce et miséricorde pour Ses élus. »

Ces paroles du livre de la Sagesse* font écho à un ensemble de textes bibliques qui nous parlent de la mort et de l’au-delà, de la foi qui nous ouvre à l’éternité. Elles nous rappellent que Dieu est juste et qu’il rendra justice un jour. Ces paroles nous invitent à nous confier en Lui, en Jésus-Christ, celui qui a accompli pleinement toutes les promesses concernant le Salut de l’homme, notre salut éternel. C’est en Lui que tous ceux qui croient sont considérés comme justes aux yeux de Dieu.

Alors que nous venons de commémorer une fois de plus le Génocide arméniens, que ces paroles nous remplissent de consolation et d’espérance. Et qu’elles nous encouragent aussi dans toutes les situations qui nous troublent, à nous confier pleinement en Christ et en sa justice.

Votre pasteur
Joël Mikaélian
*Livre deutérocanonique
Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - Mars 2012 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

« Mon amour envers toi ne bougera jamais »

(Esaïe 54. 10)

Le  dimanche 12 février 2012, le monde entier apprenait avec stupeur le décès d’une des plus grandes star de la chanson. Whitney Houston se serait donnée la mort. Un dernier hommage lui a été rendu dans l’église de Newark, dans le New-Jersey, là même où enfant, elle avait commencé à chanter. Dieu lui avait accordé un don merveilleux, une voix hors du commun. Mais quel drame,lorsque le mal s’en mêle et prend le dessus ! Si seulement ce drame pouvait faire réfléchir tous ceux qui sont tentés par l’alcool, la drogue, et tous ces dérivés que le monde nous propose pour combler nos vides et nos besoins profonds ! Si seulement ce drame pouvait tous nous faire réfléchir aussi sur l’utilisation que nous faisons de la vie et des dons que Dieu nous donne !

« I will always love you », ce chant qui l’a rendu célèbre nous renvoie à ce besoin fondamental qui est celui de tout être humain. Ce besoin d’aimer et d’être aimé d’un amour sans fin.

La voix qui chantait « Je t’aimerai toujours » s’est tue, laissant derrière elle beaucoup de larmes et bien de regrets. Mais il est une voix qui ne se taira jamais et que rien ne pourra jamais faire taire. C’est la voix de Dieu qui nous dit aujourd’hui encore : « Même si les montagnes se mettaient à bouger, même si les collines venaient à chanceler, mon amour envers toi ne bougera jamais... ». En d’autres termes, je t’aimerai toujours !

Quel engagement extraordinaire ! Ouvrons nos cœurs à ce grand amour.
Apprécions-le pleinement. Et que Dieu nous aide à  le partager autour de nous.

Votre Pasteur
Joël Mikaélian

Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - Février 2012 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

« Leur intelligence était aveuglée »
(Marc 6. 52)

Jésus vient de nourrir cinq mille hommes. Il se retire à l’écart pour prier puis rejoint ses disciples au milieu du lac en marchant sur les eaux. Il apaise la tempête et les disciples sont frappés de stupeur, car, nous dit le texte, « Ils n’avaient pas compris le miracle des pains… leur inteligence était aveuglée ».

Il est fréquent en milieux évangéliques d’opposer spiritualité et intelligence, comme si cette dernière était suspecte et serait un obstacle à la compréhension des vérités spirituelles. Certains pensent que l’intellect nous empêcherait d’atteindre de hauts niveaux de communion avec Dieu. Seule l’expérience émotionnelle le permettrait. C’est aussi le discours de bon nombre de « gourous » et de dirigeants de sectes prophétiques ou ésotériques aujourd’hui.

La Parole de Dieu ne souscrit pas à une telle approche. L’Evangile n’a jamais dénoncé l’intelligence. Elle est un don merveilleux que Dieu a donné aux hommes. Elle leur permet de comprendre les Ecritures Saintes ! La Bible dénonce l’aveuglement de l’intelligence qui consiste à ne pas croire ce qu’elle nous dit. C’est, par exemple ici, ne pas croire que Jésus est tout puissant et qu’il a tout pouvoir : Il peut multiplier du pain, marcher sur l’eau, ou apaiser une tempête… ! Rien ne lui est impossible !

Qu'en est-il de notre intelligence et de notre spiritualité ? Ne sommes-nous pas parfois aveugle nous aussi ?

Que Dieu nous accorde la grâce de vivre une spiritualité intelligente, fondée sur le Christ et sur sa Parole. Qu’il renouvelle chaque jour notre intelligence par son Esprit. Ayons toujours foi en sa puissance.

Votre Pasteur
Joël Mikaélian
Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - Janvier 2012 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

icon 201201 - La Lettre de Nouvelles - Janvier 2012 (2.5 MB)

« Le pouvoir de devenir enfant de Dieu… »
(Evangile de Jean. 1. 12)


Dans le prologue de son évangile, l’apôtre Jean nous révèle que celui qui était dès le commencement, le Christ, était Dieu et qu’il est venu dans le monde donner un pouvoir nouveau aux humains. Non pas le pouvoir de satisfaire tous leurs désirs, mais celui de  « devenir enfants de Dieu ». Jésus est venu nous donner ce pouvoir d’établir une relation nouvelle avec le Dieu tout puissant. Par Lui, Dieu peut devenir notre Père, un Père parfait, en qui nous pouvons nous confier, et à qui nous pouvons tout confier.

Pour cela, il nous suffit de croire et d’accepter la grâce du salut que Jésus a accompli parfaitement. Sur la croix, il a pris notre condamnation et nous assure le pardon de toutes les fautes que nous confessons. En Lui, nous avons la vie éternelle. Et l’Esprit Saint témoigne à notre esprit que nous sommes devenus enfants de Dieu. Il n’y a rien de plus beau et de plus fort, rien de plus réconfortant et de plus apaisant.

Jean compare cette expérience à une naissance spirituelle venant de Dieu. Cette image nous indique que la vie chrétienne est une  vie nouvelle, animée par l’Esprit Saint qui nous donne chaque jour la force de faire le bien. Il nous donne la force d’aimer, de pardonner, de surmonter le mal par le bien, d’être porteur de paix, de joie et d’espérance. Il nous donne la force d’encourager, de consoler, de soutenir. Il nous donne aussi de pouvoir constituer une communauté, l’église, afin de nous édifier, de former une famille et d’accomplir ensemble de belles œuvres à la gloire de Dieu.  

En ce début d’année 2012, laissons-nous émerveiller par ce pouvoir que le Christ est venu nous donner.  Acceptons-le et réjouissons-nous d’être devenus des enfants de Dieu. Demandons-lui de nous aider à chasser toutes les zones d’ombres de nos vies pour y faire luire sa lumière. Prenons de nouvelles dispositions. Prenons toujours le parti de l’amour, de la sainteté, de la bonté, de la vérité, de la compassion, du pardon. Prenons le parti de l’église, son épouse, ce qu’il a de plus précieux en ce monde. Apportons-y notre contribution selon les dons que Dieu nous a donnés.

Vivons comme de véritables enfants de Dieu.

Votre Pasteur
Joël Mikaélian
Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - Décembre 2011 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

« Je vous annonce une bonne nouvelle…
Il vous est né un Sauveur… »


Une bonne nouvelle, un Sauveur, c’est bien ce dont notre monde a besoin aujourd’hui. Qui pourra sauver notre monde de la crise économique que nous traversons en cette fin d’année 2011 ? Que cette crise soit le fruit du mensonge ou d’une machination qui nous dépasse, cela n’enlève rien aux souffrances et aux drames qu’elle provoque dans le monde. Cela n’enlève rien non plus aux responsabilités de ceux qui nous gouvernent et aux choix erronés qui ont été les leurs. Faire du matérialisme, de l’existentialisme le seul mode de pensée et de vie, tout construire sur la société de consommation, mène tout droit aux dérives que nous connaissons. L’argent est bien la racine de tous les maux, un bon serviteur mais un mauvais maître !

« La lumière a luit dans les ténèbres mais les ténèbres ne l’ont point reçue ». C’est bien là le drame de notre monde depuis la nuit des temps, rejeter le seul vrai Dieu pour se tourner vers les idoles. Hier, le soleil, la lune, les étoiles, une foule de divinités, aujourd’hui l’argent, dieu incontesté de notre monde moderne. Difficile de s’en passer ! Mais reste à chacun d’avoir la sagesse de ne pas en faire un dieu à qui l’on sacrifie tout. « Nul ne peut servir deux maître... » disait Jésus, « Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent ! ».

« Je vous annonce une bonne nouvelle… il vous est né un Sauveur, c’est le Christ, le Seigneur ! »
. C’est ce message qu’un ange du Seigneur a adressé à de simples bergers qui faisaient paître leurs troupeaux, la nuit où Jésus est né. C’est ce message que Dieu nous rappelle en ce temps de Noël. Jésus est la lumière qui jaillit dans les ténèbres de nos crises internationales, économiques, morales, familiales, spirituelles… Saurons-nous tourner nos regards vers lui, l’accueillir dans nos vies, lui faire place ? Saurons-nous, nous détourner de nos idoles, de ces choses qui ont pris la place de Dieu dans nos vies ?

Alors, comme ces bergers, nous pourrons nous aussi trouver joie, paix et espérance en Jésus. C’est lui qui nous sauve de la condamnation et de la mort. C’est lui qui nous sauvera aussi de toutes ces crises que nous traversons.

Votre Pasteur
Joël Mikaélian

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 16

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux