Accueil Messages du Culte Culte du dimanche 14 juin 2009 - "Afin que vous serviez le Dieu vivant."
Culte du dimanche 14 juin 2009 - "Afin que vous serviez le Dieu vivant." PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Exode 24 : 3 à 8
Hébreux 9 : 11 à 15
Marc 14 : 22 à 26

« Afin que vous serviez le Dieu vivant. »

D

e tout temps, Dieu a toujours cherché à faire alliance avec les hommes. Toute la Bible nous parle de ce Dieu vivant, qui ne se lasse pas d’aimer ses créatures, de pardonner, de se soucier de leur bien être et de leur bonheur. C’est un Dieu qui s’approche sans cesse, qui écoute, qui parle, qui agit. De tout temps, Dieu a voulu inscrire sa relation avec l’homme dans le cadre d’une alliance ; d’un engagement solennel, public, scellé par des signes concrets, visibles. Les textes lus ce matin nous en parlent. Parmi ces alliances, il en est une qui surpasse toutes les autres, offerte à tous et pour toujours. C’est une alliance parfaite, éternelle, au prix et aux effets inestimables. Méditons à partir des textes que nous avons lus.


I. « Ceci est mon sang, le sang de l’alliance… »

1. C’est au cours de la dernière Pâque que Jésus parle clairement d’une nouvelle alliance. Il dit que c’est une alliance dont il prend librement l’initiative, par amour, et qu’il adresse à tous. C’est une alliance totale, dans laquelle il se donnera entièrement. Il va y engager toute sa vie. Il ne peut y avoir d’alliance plus grande que celle-ci. Elle sera pleinement accomplie et pour toujours à la croix. Elle inaugure un temps nouveau dans la relation de l’homme avec Dieu.

2. Les engagements de Dieu sont immenses dans cette alliance :

. Dieu s’engage à nous sauver pour l’éternité. Pour un héritage qui est la gloire éternelle.

. Il s’engage à faire de ceux qui croient, ses enfants.

. Il s’engage à être pour eux un Père.

. Il s’engage à pardonner toutes les fautes qu’ils confessent.

. Il s’engage à habiter en eux par le Saint Esprit, et à être tous les jours avec eux, pour les éclairer, les guider, les consoler, les fortifier, les aider à vivre dans la sainteté…

. Il s’engage pour l’Eternité. C’est une alliance sans fin, au-delà de la mort.

Jésus a accompli cette alliance, il est le médiateur, seul et unique de cette nouvelle alliance. C’est seulement en lui, par la foi, que tout homme peut s’inscrire et s’engager dans cette alliance.

La Sainte Cène est le signe de cette alliance, c’est pourquoi elle s’adresse à ceux qui l’ont acceptée, par un acte de foi sincère. A ceux qui ne l’ont pas encore accepté, elle est une invitation à le faire. Invitation que l’Esprit Saint réitère sans cesse, inlassablement, aujourd‘hui encore.

II. « Afin que nous servions le Dieu vivant… »

L’épître aux Hébreux, nous rappelle le caractère unique, parfait, de cette nouvelle alliance en Christ. Cette épître souligne également quels sont les engagements de ceux qui ont souscrit à cette alliance. En effet, l’alliance ne s’arrête pas à l’acceptation, à un engagement par la conversion, ou une profession de foi ou le baptême. Elle inaugure un type nouveau de relation, elle consiste ou une relation avec Dieu. Une relation quotidienne et durable. Le Nouveau Testament, emploie souvent l’image du mariage pour qualifier le type de relation entre le Christ et son Eglise, Dieu et les croyants. L’Eglise, est souvent définie comme l’épouse du Christ, mariée en vertu de cette nouvelle alliance. Cette image nous montre avec force que tout ne s’arrête pas au mariage. Qu’une telle relation ne peut se concevoir sans engagements réciproques et durables. Que diriez-vous d’un époux ou d’une épouse, qui dirait à son conjoint, une fois marié, que maintenant chacun et libre de vivre comme il l’entend ? Maintenant que l’on est marié, on est libre de mener chacun notre vie. Sans aucun devoir ? Ce serait un mariage particulier ! Mais, n’est-ce pas ce que nous faisons parfois avec le Seigneur ?

* Comment respectons-nous nos engagements et nos devoirs envers le Seigneur ? Ici, chacun peut répondre pour lui-même, mais faisons le honnêtement. Le Seigneur sait tout.

* Comment respectons-nous nos engagements et nos devoirs (conjugaux) envers le Seigneur, en tant qu’Eglise, que membre d’Eglise, de ce corps qui est l’épouse de Christ ? Ici, la question est plus délicate, car elle concerne des choses plus concrètes, visibles de tous. Même si on peut en cacher une partie par hypocrisie. Plus précisément, comment respectons-nous cet engagement « à servir le Dieu vivant » à travers son œuvre qu‘est l’Eglise ? Comme membres ? Comme diacres ? Conseil ? Pasteur ? Je veux parler de notre participation à la vie de l’Epouse !

. Au culte tout d’abord, avec fidélité et ponctualité.

. Aux réunions de semaine.

. Aux différentes rencontres exceptionnelles.

. Aux diaconats, aux différents services de l’Eglise.

. Aux finances.

. Au témoignage.

* Sommes-nous de ceux qui animent ? Qui apportent leurs dons, leurs capacités, leur énergie… tout ce que Dieu leur a donné… Tout ceci n’est pas seulement pour vous pour que vous réussissiez dans la vie ! Tout ce que vous êtes, avez… Dieu fait… pour que vous serviez le Dieu vivant !

* Sommes-nous de ceux qui pensent et se reposent sur les autres ?

* Sommes-nous de ceux qui se réfugient derrière des prétextes ? L’Eglise est comme ceci ou comme cela…, les gens…

 

III. Pour finir, cette image de l’Epoux, de l’alliance qui nous lie au Christ, nous rappelle quelque chose de capital, de fondamental. C’est que tout ceci, doit se faire par AMOUR, avec AMOUR.

* « L’Amour du Christ nous presse… »

Est-ce que l’Amour de Christ nous presse ?

. Pour lire sa parole chaque jour et le prier ?

. Pour répandre son Amour autour de nous ?

. Pour mettre nos dons à son service ?

. Participer à la vie de l’Eglise ? Même financière ?

Conclusion : Christ a tant fait pour nous. Dieu a déployé tant d’Amour pour nous. Que nous en ayons autant pour Lui, son œuvre, et les uns pour les autres.


Pasteur Joël Mikaélian
Dimanche 14 juin 2009

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux