Accueil Messages du Culte Culte du dimanche 17 juillet - Jésus veut nous avoir comme ami
Culte du dimanche 17 juillet - Jésus veut nous avoir comme ami PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Génération Internet

Message en français

Message en arménien



Nous vivons aujourd'hui dans un monde en constante et rapide mutation.

Il y a quelques années de cela, qui de nous aurait pu prédire que notre société évoluerait si vite et si radicalement ?

Pour certains d'entre nous (les plus jeunes me pardonneront), nous nous souvenons avec une certaine nostalgie du monde bi-polaire dans lequel nous grandissions dans les années 60-70. Il y avait d'un côté les «gentils» (nous) et de l'autre «les méchants» (le bloc de l'Est). Le monde d'alors nous semblait, à tort ou à raison, beaucoup plus simple à comprendre que celui très divisé et tourmenté d'aujourd'hui.

De même, mes enfants ont eu du mal à croire que j'ai pu grandir sans «mourir d'ennui» en m'amusant seulement avec des bâtons et des petites voitures. A vrai dire, quand je leur appris pour la première fois, que dans mon enfance, ni l'ordinateur, ni les jeux vidéos n'existaient encore, ils ouvrirent d'immenses yeux incrédules, et restèrent bouche bée, médusés, jusqu'à ce que l'un d'eux aurait pu poser la question qui leur brûlait les lèvres: «Papa, il n'y avait pas d'électricité à ton époque ?

J'avoue que je fus tenté un instant de leur dire que j'avais aussi eu le privilège de voir les derniers dinosaures avant leur extinction, je crois qu'ils m'auraient cru sans problème...

Oui, notre monde avance à une vitesse prodigieuse et les remises en questions que les technologies modernes imposent à notre société remettent de même constamment en cause la pertinence de l'Eglise de Jésus-Christ face à la société dans laquelle Dieu la place.

A l'heure des changements climatiques profonds qui secouent notre planète, de la montée des extrémismes religieux, et du basculement de l'équilibre des pouvoirs économiques et politiques de l'occident vers l'Asie, et l'hémisphère Sud, l'Eglise ne peut plus se permettre le luxe d'être en retard de plusieurs batailles !

Certains pays dits émergents ont aujourd'hui une population âgée à 50% de moins de 20 ans ! De telles nations, de telles générations seront elles touchées par des façons de faire vieilles de plusieurs décennies ?

Où se trouvent les jeunes générations ? Où se rencontrent-elles? Quel langage parlent-elles ? A quels endroits échangent-elles leurs opinions, leurs doutes et leurs passions ?

Je me souviens d'un temps pas si lointain, où on entendait des dirigeants d'églises dire qu'Internet était l'oeuvre de Satan, et que les chrétiens n'avaient rien à y faire...!

Qui de nous oserait encore nier en 2011 l'importance d'Internet dans l'évangélisation ?

Quel retard certains ont-ils pris à cause de ce manque de clairvoyance... Satan n'a pas cette inertie ! Pour chaque technologie nouvelle qui apparait, nous voyons immédiatement   des usages pervers se manifester. L'adversaire de notre salut est au courant des techniques modernes, et il ne perd jamais de temps pour égarer des âmes.

Attention, il n'est pas question ici de changer d'un iota le contenu de la Parole de Dieu, mais plutôt de faire évoluer radicalement les méthodes utilisées pour mettre notre société au contact de la Parole indémodable de Dieu !

Un nombre croissant de personnes dans le monde font leur première rencontre avec le Christ au travers de sites Chrétiens tels que «http://connaitredieu.com» Des personnes habitant aux quatre coins du monde, souvent dans des pays à accès limité où les chrétiens sont persécutés, peuvent ainsi entendre la bonne nouvelle de l'évangile là où les anciennes méthodes n'auraient pas pu avoir accès !

Certaines assemblées organisent dès à présent des cultes sur Internet pour leur membres qui se retrouvent ainsi par milliers chaque Dimanche où qu'ils soient dans le monde, sans avoir à bâtir pour cela des bâtiments onéreux.

Régulièrement la Bible nous montre Dieu secouer les convictions religieuses de ses serviteurs afin de les contraindre à penser en dehors de la boîte:

Pierre fut amené lors d'une vision à ne pas déclarer impur des animaux que Dieu lui demandait de tuer et de manger, pourquoi ? Pour qu'il ouvre son esprit à l'évangélisation.

Dans le même temps, l'Eglise connaissait sa première vague de persécutions qui eu pour effet de forcer les croyants à sortir de Jérusalem et à évangéliser le monde autour d'eux, avec pour résultats des signes des prodiges et des miracles accompagnés de nombreuses conversions... Leur temps avait changé !

Pourquoi nous attacher à des façons de faire qui, si elles furent effectives dans le passé, ne portent plus de fruits probants aujourd'hui ?

Nous ne devrions jamais continuer de vivre notre foi d'une façon qui ne nous apporte ni victoires en Christ, ni de voir ses promesses se réaliser pour notre génération!

L'Eglise de demain reste à écrire ! Sortons des sentiers battus et demandons au Saint-Esprit de nous conduire vers de nouveaux outils pour atteindre notre monde !

Verrons nous un jour ce titre dans le journal du ciel: «Satan renversé par l'Eglise en mouvement ?»

Souvenons-nous de l'avertissement d'Ephésiens 5:15-17 :

« Veillez donc avec soin à votre manière de vivre. Ne vous comportez pas comme des insensés, mais comme des gens sensés. Mettez à profit les occasions qui se présentent à vous, car nous vivons des jours mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas déraisonnables, mais comprenez ce que le Seigneur attend de vous ».

Après ces premières généralités, j’aimerais prendre un exemple plus concret : celui de la femme samaritaine
Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de créer son profil et d'y publier des informations, dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes, possédant ou non un compte. L'usage de ce réseau s'étend du simple partage d'informations d'ordre privé (par le biais de photographies, liens, textes, etc) à la constitution de pages et de groupes visant à faire connaitre des institutions, des entreprises ou des causes variées. L'intégralité des informations publiées sur ces deux supports, à l'inverse du profil, peut être consultée par n'importe quel internaute sans qu'il soit nécessaire d'ouvrir un compte


Jésus voudrait t'ajouter à sa liste d'amis

« Jésus voudrait t'ajouter à sa liste d'amis »

Jean 4/10: "Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire ! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive."

Vous connaissez probablement l'histoire de cette rencontre entre le Seigneur Jésus et la femme samaritaine. Ils ne surfaient pas sur le web, mais étaient au bord d'un puits.
Elle aussi comme vous, moi et les adeptes de Facebook   , avait beaucoup d' « amis », et le dernier qu'elle avait en date, n'était pas le sien.

Elle avait eu « des » amis pour sa vie amoureuse, alors qu'un seul aurait pu suffire.

Elle avait eu des amis de sa région natale, la Samarie, des amis qui étaient comme elle; pensaient comme elle; avaient les mêmes qualités; les mêmes défauts…

Mais apparemment, ils n'étaient pas là pour l'aider, à puiser.

Elle avait des amis de la même religion qui savaient où il fallait adorer, mais apparemment pas où était Celui qu'ils adoraient.

Je pense que si elle était en 2011, elle aurait certainement comme la plupart des jeunes, un compte Facebook  , avec plus de 100 amis dont elle pourrait connaître les détails de leur vie (leurs profils), s'inspirer de leur manière de penser, de parler.

Elle aurait pu voir des trucs comme: l'envoi de message sur son mur  , l'envoi de message  , des partages des vidéos ou des photos  ou encore "j'aime" ce que tu dis  ...!

Quoique pour elle, on ne lui aurait pas envoyé de commentaire, on n'aurait pas répondu à ses messages, on serait passé en « hors ligne » pour éviter les discutions instantanées avec elle, et elle n'aurait pas eu trop de "j'aime"  .

Mais ne prenez pas votre mouchoir tout de suite… Jésus est arrivé !
« L'inconnu de service » lui a envoyé un "je veux être ton ami"  , car si les autres ne voulaient pas d'elle, ou si elle n'arrivait pas à garder ses « amis », Jésus voulait qu'elle soit dans sa liste d'amis « faithbook » (livre de la foi en anglais).



Mais pour cela il a fallu qu'elle lui laisse consulter son « profil », pour Lui faire connaître les détails de sa vie, les choses les plus cachées et les plus répandues à la fois (on ose dire tant de choses sur Facebook  , que l'on ne dit pas ailleurs, alors qu'on devrait faire l'inverse) .

Il a pu consulter, ses photos, celles de ses amis, voir qui ils étaient, ce qu'elle faisait avec eux, voir ses vidéos, ce sur quoi ses yeux se posaient… et Lui non plus il ne lui a pas mis de "j'aime"   ,

Il avait plutôt des "Messages"   (Sa Parole, la prédication de la vérité, Sa révélation…)

Il connaissait sa vie par cœur, et souffrait de la voir souffrir, avoir soif d'amitié et d'amour sans jamais être désaltérée.

Tant d' « amis », tant de temps passé avec eux, et si peu de temps passé avec Lui…

Pourtant l'instant d'une rencontre avec Jésus et tout a changé.


C'était l'instant de vérité qui ne se trouve que dans Son intimité, loin de l'ordinateur, de la télé, et même des amis.
Ne voulons-nous pas nous aussi quitter le surf sur Facebook   , et nous retrouver au puits de la rencontre avec le Seigneur Jésus, je suis persuadé qu'Il a tellement de choses à nous dire, tellement de paroles de guérisons, de délivrance, de révélation.

Lui aussi à son réseau social…,  , "Jésusbook": la Bible, les évangiles, les psaumes, la prière, les miracles et tout ce qui le concerne est en consultation libre sur son profil.

Il voudrait tant Lui aussi consulter le notre librement.

Prenons le temps pour le rencontrer et découvrir qui Il est, et combien ses plans sont merveilleux pour nous, et nous n'aurons plus soif.

Alors n'oublions pas: "Jésus voudrait nous ajouter à sa liste d'amis"

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux