Accueil Messages du Culte Culte du dimanche 27 juillet 2014 :« Un trésor caché… Une perle de grand prix… Un filet jeté à la mer…»
Culte du dimanche 27 juillet 2014 :« Un trésor caché… Une perle de grand prix… Un filet jeté à la mer…» PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

1 Rois 3. 4 à 15 / Rom. 8. 28 à 30 / Matth. 13. 44 à 52

« Un trésor caché… Une perle de grand prix… Un filet jeté à la mer… »

N

ous vivons aujourd’hui des temps troublés, qui suscitent pas mal de craintes et d’angoisse autour de nous. Il y a ces guerres au loin qui viennent à nos portes, ces catastrophes et accidents qui se multiplient, ces maladies et épreuves de toutes sortes qui nous atteignent nous ou nos proches. Toutes ces choses nous questionnent certes et c’est normal. Mais elles devraient nous conduire également à la prière, à la méditation et à nous approcher de Dieu. C’est ce que je vous invite à faire ce matin à partir des textes de la Parole de Dieu et plus particulièrement de ces paraboles de Jésus sur le royaume de Dieu. Des paraboles qui nous encouragent à porter un autre regard sur le monde et sur nos vies ; à recevoir la paix de Dieu au lieu de la peur, la joie du salut et l’espérance au lieu du désespoir. Autant de valeurs à rechercher, à s’approprier par la foi et à partager autour de nous en ces temps particuliers.

 

1°) « Un trésor caché… Une perle de grand prix… »

Jésus poursuit son enseignement sur le royaume de Dieu par des paraboles qui mettent en lumière plusieurs aspects de ce royaume. Tout d’abord, il le compare à un trésor ou à une perle de grand prix, quelque chose de précieux, de caché mais accessible. Jésus prend volontairement cet exemple pour nous aider à réaliser la valeur du royaume de Dieu. Celui-ci est un trésor, une perle de grand prix, une réalité de grande valeur. Le royaume de Dieu est un trésor, une perle précieuse. Il s’agit de la vie éternelle que Dieu offre en Jésus à tous ceux qui croient. C’est une réalité spirituelle et non matérielle. C’est aussi tout le domaine de la vie spirituelle. La vie avec Dieu, la communion avec Dieu, est un trésor, une grâce inestimable. Salomon l’avait déjà compris en son temps. Lorsqu’un jour Dieu se révèle à lui et lui dit : « Demande ce que tu veux que je te donne ». Celui-ci, au lieu de demander la richesse, le succès, le pouvoir, la gloire, une vie heureuse… demandera : « un cœur intelligent… pour juger… pour discerner le bien du mal… ». Il sait que ces valeurs spirituelles sont bien plus importantes que tout ce que Dieu pourrait lui offrir des choses de ce monde. L’Ecriture nous dit que le commencement de la sagesse ou de l’intelligence, c’est la crainte de l’Eternel. « La crainte du Seigneur, c’est la Sagesse ; s’éloigner du mal, c’est l’intelligence… » (Job. 28. 28). Ainsi il nous est dit que : « Dieu donna à Salomon de la sagesse, une très grande intelligence et des connaissances multipliées… et les richesses en plus » (1 Rois 4. 29). Il est des richesses qui ne sont pas matérielles, mais qui n’en demeurent pas moins précieuses. Le royaume de Dieu, la vie éternelle, le salut en Jésus en font partie. L’amour de Dieu pour nous, manifesté dans le sacrifice du Christ, le don de la vie éternelle est un grand trésor, une perle à la valeur inestimable. De même, les promesses de Dieu en Jésus sont autant de perles précieuses pour ceux qui croient. Comme par exemple cette belle promesse de l’épître aux Romains : « Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu… » (Rom. 8.28) Quel trésor ! Quelle perle précieuse ! Qu’est ce qui est précieux pour nous ? Important ? Le royaume de Dieu est comme un trésor, une perle de grand prix.

2°) « Un trésor caché… un marchand qui cherche des perles… »

Dans ces paraboles, Jésus précise que ce trésor est caché, qu’il faut chercher la perle. « Cherchez et vous trouverez… ». Tout ce qui est précieux est rare, caché parfois, mais dans le domaine du salut, dans le domaine spirituel, le trésor reste accessible, la perle peut être trouvée. C’est la bonne nouvelle de l’évangile. Dans sa Parole, le Seigneur nous donne les indices pour trouver et nous approprier ce trésor. Il nous révèle qu’il est lui-même le chemin qui nous mène à la perle. La Bible nous révèle tout ce dont nous avons besoin pour trouver. Le trésor est en Jésus, dans ce que représente la croix. A chacun de se l’approprier par la foi. A chacun de se convertir et de croire en renonçant à nous-mêmes, à notre vie sans Dieu ou sans consécration. Certes, il ne s’agit pas de tout vendre pour acheter comme dans les paraboles. La Bible nous montre clairement par ailleurs que le salut ne s’achète pas. C’est un cadeau à recevoir, une grâce à accepter. Pour ce faire, nous avons besoin de renoncer à tout ce que nous possédons, ce à quoi nous sommes attachés, pour recevoir cette grâce de la vie éternelle. Renoncer aussi au péché et au mal qui ronge notre monde. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre que chacun va vendre tout ce qu’il a pour acquérir le trésor ou la perle. C’est une belle image de la conversion et de la consécration. Il vaut la peine de renoncer au mal et de s’engager dans une vie avec Dieu ; de mettre au second plan dans nos vies ce que peut nous offrir ce monde matérialiste et consacrer nos dons, nos capacités, nos moyens, notre temps pour le royaume de Dieu. De nous réjouir de l’avoir trouvé et de partager cette belle découverte avec d’autres. Car ce trésor est pour tous, la vie éternelle est offerte à tous. C’est la conclusion de Jésus lorsqu’il comparera ceux qui ont été instruits des choses du royaume de Dieu, à un maître de maison qui tire de son trésor, c'est-à-dire qu’il partage de ce trésor des choses nouvelles et anciennes. C'est-à-dire pour les juifs de l’époque, les choses de l’ancienne alliance, la loi et les prophètes qui trouvent leur accomplissement dans la nouvelle alliance en Jésus.

3°) « Un filet jeté dans la mer… »

Cette dernière parabole du filet jeté dans la mer rejoint celle de la bonne semence et de l’ivraie que nous avons méditée dimanche dernier. A la différence qu’ici, l’accent est surtout mis sur le tri, le jugement dernier. Elle fait référence à la fin du monde. Le royaume de Dieu a été annoncé dans le monde. Il a été entendu, beaucoup en ont eu connaissance et sont là comme ces poissons dans le filet. Mais malheureusement, tous n’auront pas cru, accepté la grâce du salut, le don de la vie éternelle en Jésus. Alors aura lieu le jugement. Jugement qui se fera en toute sérénité et objectivité par les anges de Dieu. L’image de ces pécheurs qui trient ce qu’ils ont attrapés dans leurs filets nous rappelle cette dure réalité du jugement. Elle devrait nous pousser à croire si nous n’avons pas encore l’assurance de la vie éternelle en Jésus. Et nous pousser à témoigner aux autres et à prier pour tous ceux qui risquent un jour d’être privés de la vie éternelle pour toujours.

Conclusion

« Un trésor caché… Une perle de grand prix… Un filet jeté à la mer… »

Par quelques images de la vie courante, le Seigneur nous invite à réfléchir sur notre vie, sur le monde qui nous entoure et qui prendra fin un jour. Jésus est venu dans ce monde pour nous révéler un trésor, une perle, le royaume de Dieu, la vie éternelle. Croire en Jésus, l’aimer et le servir, l’adorer, le prier, espérer en lui en toutes choses, est un véritable trésor.

Réjouissons-nous, apprécions ce cadeau à sa juste valeur. Réjouissons-nous de son amour et toutes ses promesses. Croyons-y fermement, attachons-nous à ces valeurs spirituelles, désirons-les plus que toutes les choses matérielles de ce monde. Cherchons les toujours plus en ce temps de vacances qui s’annonce. Cherchons à découvrir toujours davantage tout ce qui est lié à ce trésor. Soyons prêts à tout consacrer, à nous consacrer, à nous donner entièrement au Seigneur.

Sans oublier ceux qui n’ont pas encore trouvé ce trésor, cette perle. C’est encore le temps de la grâce et non celui du jugement. Prions pour eux, encourageons-les, aidons-les à trouver et à accepter ce trésor. Soyons pour eux de fidèles témoins, de bons indicateurs du chemin afin qu’eux aussi puissent connaître cette joie du salut, cette joie du trésor trouvé.

Pasteur Joël Mikaélian
27/07/14

 

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux