Accueil Messages du Culte Culte du jeudi 25 décembre 2014 - « Dieu nous a parlé… »
Culte du jeudi 25 décembre 2014 - « Dieu nous a parlé… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 52. 7 à 10 / Heb. 1. 1 à 3 / Luc 2. 1 à 7

« Dieu nous a parlé… »

D

ieu nous parle… Alors que notre monde vit des temps troublés, que l’actualité nous informe chaque jour de tous ces drames qui ont lieu auprès comme au loin, la Bible nous rappelle que « Dieu nous a parlé… ». Oui, Dieu n’a jamais été insensible à ce qui se passe dans ce monde. Il n’est pas indifférent non plus à ce qui se passe dans nos vies personnelles, familiales ou professionnelles. « Dieu nous a parlé… ». Il nous parle aujourd’hui encore, en ce jour de Noël, jour d’anniversaire de la naissance de Jésus. Il nous parle… mais de quoi ? Qu’a-t-il à nous dire ?

1°) Le texte de l’épître aux Hébreux nous dit que : « Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils… ». Ce texte nous dit que, dans ces derniers temps qui sont les nôtres, Dieu a choisi de nous parler en venant vers nous en la personne de Jésus. Il est venu naître parmi nous et comme nous, comme un enfant. Le Fils de Dieu a accepté de quitter pour un temps sa vie glorieuse, divine, sa puissance et sa force pour venir naître en ce monde sous une forme humaine. Il naît à Bethlehem pour accomplir les prophéties. Et il naît dans une crèche, en signe d’humilité, d’amour et de compassion envers tous. Dieu tient toujours ses promesses. Dieu n’est pas un être lointain, ni un Dieu guerrier. Il est un Dieu humble, proche de tous même des plus méprisés, il est prince de paix. Il est l’Emmanuel, le Dieu avec nous. Il est celui qui veut être l’ami, l’ami qui accompagne et qui aime en tout temps. Il est ce Dieu d’amour dont le monde a tant besoin ! Chaque année, la fête de Noël nous rappelle avec force l’immensité de cet amour. Elle nous dit combien Dieu est sensible à ce que nous vivons.

2°) « Il a fait la purification des péchés ».

Le texte nous dit aussi de Jésus : « Il a fait la purification des péchés ». Dieu est venu en ce monde, en Jésus, pour accomplir la plus grande et la plus belle des missions de salut de tout les temps. L’ange l’avait dit à Marie : « Tu enfanteras un fils… tu lui donneras le nom de Jésus… C’est lui qui sauvera… »

Jésus a accompli ce qu’il fallait pour que nous soyons sauvés, et que nous ayons part à la vie éternelle. « Il a fait la purification des péchés ». Comment ? Il a vécu une vie sans péché, puis il a accepté d’être condamné à mort, à la place de tous les pécheurs que nous sommes. Il a subi le juste châtiment, la juste punition de Dieu à notre place, la mort la plus horrible. Ainsi quiconque croit en lui, en ce qu’il a accompli et accepte cette grâce reçoit le salut pour la vie éternelle. Il reçoit également l’Esprit Saint en lui, cette présence de paix, d’amour, d’espérance. Cette présence qui donne toujours confiance.

3°) « Il s’est assis à la droite de la majesté divine… »

Après sa mission, l’enfant de la crèche a retrouvé sa grandeur, sa force divine, sa toute puissance. Il  reçu de Dieu tout pouvoir et il siège sur son trône de gloire. L’épître aux Hébreux précise que ce trône est un trône de grâce. Dieu ne règne pas à la manière des hommes, il n’use pas de son pouvoir pour opprimer, écraser, pour satisfaire son égo, ses ambitions… Il règne avec amour, grâce et bonté. Il ne condamne pas encore car c’est le temps de la grâce, le temps de sa patience. Il espère toujours que les hommes changent, fassent preuve de plus de respect vis-à-vis de lui et de sa Parole. Il veut que tous les hommes soient sauvés et prennent part à la vie éternelle. Son trône est ouvert, sa porte est toujours ouverte. Elle est une invitation comme ces paroles de l’épître aux Hébreux nous le rappellent : « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans tous nos besoins ».  (Heb.4. 16). Approchons-nous de lui avec confiance en ce jour de Noël. Qui que nous soyons, quels que soient notre histoire, nos soucis, nos besoins, nous trouverons toujours en Jésus, un Dieu d’amour, de grâce, de bonté, de miséricorde, de pardon, un secours…

Conclusion :

« Dieu nous a parlé… »

Il y a plus de 20 siècles maintenant, Dieu nous a parlé en venant naître parmi nous. Dieu nous parle aujourd’hui encore en ces temps troublés. En Jésus, il nous dit combien il nous aime et reste sensible à tout ce que nous vivons. Il nous dit qu’il est ce Dieu qui pardonne nos fautes car il a fait ce qu’il fallait pour qu’elles soient oubliées. Il nous dit de le suivre, de croire en lui et de lui faire confiance pour tout. Il nous dit de lui obéir, d’obéir à sa Parole pour notre bien. Il nous dit que son trône est un trône de grâce et nous invite à nous en approcher avec assurance en Jésus.

Qu’en ce temps de Noël et au seuil d’une nouvelle année, nous puissions tous entendre cette voix et le suivre toujours avec confiance. Que nous soyons témoins de ce Dieu, porteurs de bonnes nouvelles, d’amour, de paix, de grâce, de joie…

Pasteur Joël Mikaélian 25/12/14

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux