Accueil Messages du Culte Message du culte du 24 mai 2015 « Ils furent tous remplis d’Esprit Saint…»
Message du culte du 24 mai 2015 « Ils furent tous remplis d’Esprit Saint…» PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Actes 2. 1-11 / Ga 5. 16-25 / Jean 15. 26-27 et 16. 12-15

« Ils furent tous remplis d’Esprit Saint… »

Pour le peuple juif, comme pour les chrétiens aujourd’hui, la Pentecôte (en hébreux, Chavouot) a lieu 50 jours après Pâques. Pour les juifs, elle constituait à l’époque la fête des moissons. Mais peu à peu, cette célébration fut associée aussi au souvenir du don de la Loi à Moïse. Pour nous chrétiens la Pentecôte nous rappelle l’accomplissement de la promesse du don de l’Esprit Saint à tous ceux qui croient en Jésus. Dieu donne son Esprit, le Saint Esprit à tous ceux qui croient, sans aucune discrimination. Quelques temps après la Pentecôte, des non juifs feront la même expérience (Actes 10). C’est une grâce extraordinaire que le Dieu tout puissant vienne habiter notre vie intérieure par son Esprit. Pourquoi une telle grâce, que nous apporte-t-elle pour notre vie ?

1°) « L’Esprit de vérité vous conduira dans la vérité tout entière »

Tout d’abord, c’est le Saint Esprit qui nous attire vers Dieu. Qui attire tout homme sans distinction. C’est lui qui nous révèle la vérité sur Dieu, sur nous, sur la vie et nous invite à la conversion et au baptême, sans forcer qui que ce soit. Il t’invite ce matin si tu n’as pas encore fait ce pas. Tu peux le faire aujourd’hui.

Dieu donne son Esprit à ceux qui croient pour les conduire dans toute la vérité. Comme jadis, Dieu donnait la loi à Moïse afin que le peuple sache comment il devait vivre et discerner le bien du mal, dans la nouvelle alliance, c’est l’Esprit qui inscrit cette parole, non plus sur des tables de pierre, mais dans les cœurs. Ainsi s’accomplit la promesse faite par le prophète Joël et par bien d’autres aussi. Comme sur le mont Sinaï, Dieu se révèle de façon tangible, des flammes de feu de la montagne à ces flammes distinctes qui se posent sur chaque disciple.

C’est ce même Esprit qui vient sur nous et en nous, lorsque nous ouvrons notre cœur au Seigneur par la foi. C’est lui qui rend témoignage à notre esprit que nous sommes devenus des enfants de Dieu. C’est lui qui nous donne cette paix intérieure de nous savoir aimés et pardonnés par Dieu. C’est lui qui nous éclaire dans notre méditation de la Parole de Dieu, qui fait résonner certaines de ces paroles lorsque Dieu veut nous les adresser en particulier. Il nous conduit, nous accompagne chaque jour dans la vérité afin que l’on ne s’égare pas dans de mauvaises voies. C’est à nous d’être sensibles, ouverts à cette voix intérieure qui ne s’impose pas mais qui nous indique seulement le chemin.

2°) « Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair »

Dieu nous donne son Esprit pour que nous puissions vivre une vie nouvelle, une vie selon l’Esprit. Tout chrétien authentique et désireux de vivre pleinement cette nouvelle vie doit faire face à un combat intérieur. Il doit mener une lutte entre les désirs de sa chair, désirs humains dévoyés par le péché, et les désirs de l’Esprit Saint qui l’habite, désirs aussi de son esprit, de sa vie intérieure transformée par sa conversion. C’est ce que l’apôtre Paul explique dans sa lettre aux Galates. Il y a dans le cœur de tout chrétien ces désirs contraires qui s’affrontent sans cesse. Ceux qui nous poussent à des comportements humains et ceux qui nous poussent à des comportements spirituels. Ceux qui nous poussent à vivre comme les incroyants, selon nos envies, notre égo, notre orgueil, notre égoïsme, les excès en tous genres que Paul énumère. Et ceux qui nous poussent à vivre selon l’évangile, dans la pureté, la vérité, avec amour, paix, joie, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maitrise de soi… L’Esprit Saint nous est donné pour nous aider à vaincre dans cette lutte intérieure. Afin que nous ne fassions pas le mal que nous ne voulons pas faire et que nous fassions le bien que nous voulons faire pour la gloire de Dieu et pour notre plus grand bien.

C’est à cela que nous sommes invités chaque jour.

3°)  « Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler en d’autres langues… »

Enfin, le Saint Esprit nous est donné afin que nous puissions vivre dans l’Unité et l’amour, les uns avec les autres et dans la diversité de nos personnes. L’expérience de la Pentecôte est étrange et riche en enseignement sur ce sujet. Sujet que Paul développera plus tard dans ses épîtres à propos des dons du Saint Esprit. A la Pentecôte, c’est le même Esprit qui est donné à chacun. Et ce même Esprit s’exprime de façon différente. Le même Esprit parle différents langages. Dieu aurait pu faire un autre miracle et faire en sorte que tous les hommes puissent comprendre le même langage. La Pentecôte nous donne une belle image de l’Unité de l’église et de la diversité de ses membres voulue par Dieu. C’est cette unité de l’Esprit que nous devons chercher à vivre ensemble et avec tous ceux qui lui obéissent. C’est comme si Dieu nous disait de ne pas nous enfermer dans une pensée unique et nous priver des richesses qu’il a mises chez nos frères et sœurs. C’est comme s’il nous disait de ne pas enfouir les dons divers qu’il a donnés à chacun par souci d’unité. Ces dons doivent s’exprimer, ces pensées diverses, doivent s’exprimer dans l’amour, l’harmonie et la recherche du bien commun. Nous sommes chacun responsable des dons que l’Esprit Saint a posé en nous, des pensées qu’il nous inspire. C’est ainsi que l’œuvre de Dieu avance, que l’église étend le témoignage de l’évangile. La richesse de l’église est dans le partage, le service en commun, en communion avec Dieu par l’Esprit Saint.

Certes cette unité dans la diversité a aussi ses limites. On ne peut vivre l’unité dans la diversité sans limites et sans référence à un fondement commun, à savoir, le Christ et la Parole de Dieu dans sa totalité. C’est ainsi que l’on ne peut être unis spirituellement avec ceux qui rejettent ces fondements. C’est pour cette raison que nous ne partageons pas du tout la décision de l’église protestante unie de donner la possibilité de bénir des couples du même sexe. Il est même de notre devoir de dénoncer cette dérive, sans toutefois rejeter ces personnes. Dieu aime tous les hommes et veux que tous soient sauvés. Il est de notre devoir de leur annoncer aussi l’évangile afin qu’ils prennent conscience de leur état et se tournent vers Dieu.

Conclusion :

« Ils furent tous remplis d’Esprit Saint… »

Pasteur Joël Mikaélian
24/05/15

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux