Accueil Messages du Culte Message du culte du 03 janvier 2016 - «Lève-toi… la gloire de l’Eternel se lève sur toi… »
Message du culte du 03 janvier 2016 - «Lève-toi… la gloire de l’Eternel se lève sur toi… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 60. 1 à 6 / Math. 2. 1 à 12

« Lève-toi… la gloire de l’Eternel se lève sur toi… »

U

ne année s’achève, une autre commence, c’est à nouveau le moment de faire des vœux de santé, de bonheur, de prospérité, de paix. C’est le moment aussi de faire un bilan sur l’année écoulée. Certes, 2015 gardera pour certains un goût amer, comme l’ont rappelé et le rappelleront la plupart de nos gouvernants. Mais cela ne doit pas nous faire oublier que pour d’autres, 2015 évoquera des choses positives. 2015 aura été une année riche pour notre vie d’église : Riche de rencontres, d’amour porté les uns aux autres, de temps d’adoration et d’écoute de la parole de Dieu ; Riche en émotions avec les commémorations du centenaire du Génocide Arménien ; Riche en épreuves mais riche aussi de la présence et de l’amour de notre Dieu. Que dire pour la nouvelle année ? Si ce n’est que de nous encourager à une prière confiante et à une écoute attentive de celui qui connait et conduit l’avenir avec sagesse. 2016 nous invite à inscrire à nouveau chaque jour nos vies dans le plan de Dieu. C’est là qu’est le bonheur. C’est à cela que les textes nous invitent à nouveau ce matin, en ce dimanche de l’Epiphanie et au seuil de cette nouvelle année. Ils nous encouragent à nous lever, à briller de la lumière du Christ et à nous incliner devant sa majesté.

1°) « Lève-toi… ». Littéralement « Met-toi debout… »

Comme dans beaucoup de prophéties, plusieurs événements se superposent dans ce beau texte d’Esaïe. Ces paroles s’adressaient tout d’abord au peuple juif de l’époque qui revenait peu à peu de l’exil de Babylone. C’était la fin d’une période sombre et le début d’un temps de restauration plein de promesses avec la reconstruction du Temple à Jérusalem. Mais très vite les difficultés décourageront le peuple et l’œuvre cessera. C’est alors que le prophète Agée interviendra avec force pour réveiller le peuple afin qu’il achève la construction du Temple. « Considérez attentivement vos voies… ! » s’exclame-t-il, assez d’égoïsme, de paresse spirituelle… Assez d’excuses du style : « Le temps n’est pas venu… de rebâtir la maison de l’Eternel ». Car il semble que chacun s’était installé dans son petit confort. De son côté, Esaïe encourage le peuple à se lever parce que le Seigneur lui-même s’est levé pour agir en sa faveur. Il lui dit : « Debout… Vois les ténèbres autour de toi… mais sur toi le Seigneur se lèvera, sa gloire est en vue… Regarde ! … ils viennent vers toi… tes fils reviennent de loin… tes filles aussi… ». Porte un regard de foi sur ton avenir ! Dieu est à l’œuvre, il ramène, il rétablit, il relève… il met de l’espérance là où il n’y en a plus. Finalement, le peuple se lèvera avec foi et réussira.

Pour nous aussi, il arrive parfois que les années passent et que les obstacles et les épreuves se succèdent les uns aux autres. Ne nous décourageons pas ! Entendons nous aussi la voix de Dieu nous dire : « Considérez attentivement vos voies… ! » « Vois il y a des ténèbres autour de toi… mais sur toi le Seigneur se lève… Regarde !… ils viennent vers toi… tes fils… tes filles… » Levons-nous avec foi, inscrivons nos vies dans le plan de Dieu, et croyons à ses promesses.

2°) « Ils viendront… ils apporteront de l’or et de l’encens… ».

Ces paroles prophétiques d’Esaïe annoncent aussi l’Epiphanie. Elles nous parlent de ce Seigneur de gloire qui viendra en ce monde éclairer les ténèbres et que des nations entières viendront l’adorer et le louer. Ces Mages, venu adorer Jésus, accomplissent, sans le savoir, cette magnifique prophétie. A savoir que la bonne nouvelle du salut en Jésus ne concerne pas seulement le peuple d’Israël, mais toutes les nations. L’humanité entière est au bénéfice de la grâce de Dieu, de son amour, de son pardon du sacrifice de Jésus. La fête de l’Epiphanie nous rappelle que Dieu aime tous les peuples. Il a le souci du bien-être de chacun. Souci que nous devons partager en tant que chrétien et en tant qu’église à travers notre témoignage ici et dans le monde. Ces Mages nous montrent aussi qu’il y a dans le monde entier des hommes et des femmes qui cherchent Dieu. A nous de briller et de faire briller la lumière du Christ dans ce monde de ténèbres.

Cette prophétie et son accomplissement nous montrent à nouveau combien le Seigneur maîtrise tous les événements de l’histoire. Sa connaissance de l’avenir est parfaite. Elle nous invite à la confiance au seuil de cette nouvelle année. Car si nul ne sait de quoi elle sera faite, nous savons que Dieu le sait. Bien plus, il promet de conduire et d’éclairer ceux qui placent leur confiance en lui. « Je t’instruirai et je te montrerai la voie que tu dois suivre, je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi… ».

3°) « Où est le roi qui vient de naître… ? »

A cette question, plusieurs furent troublés : Hérode, le détenteur du pouvoir, homme sans grand scrupule, toujours prêt à massacrer ses rivaux ; les grands prêtres et les scribes, dont la connaissance ne change rien dans leur vie. Mais les Mages continueront leur chemin malgré la fatigue, l’inconnue. Ils trouveront le roi et s’inclineront devant lui. C’est pour eux un grand moment de joie. Ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient. Ils en seront les témoins dans leur pays.

Aujourd’hui encore, à l’image d’Hérode, certains sont troublés par la naissance de Jésus et refusent de s’incliner devant Dieu. Mais d’autres, depuis, se sont inclinés et s’inclinent encore devant ce Dieu plein d’amour et de grâce. La joie est leur partage même au sein des épreuves de la vie. L’espérance les anime. Ce matin, nous aussi inclinons-nous comme les Mages, devant la majesté du Christ et de son amour pour l’adorer. Un jour tout genou fléchira devant lui. Tous les grands de ce monde s’inclineront devant lui.

Conclusion :

« Lève-toi… la gloire de l’Eternel se lève sur toi… »

Telle est l’invitation du Seigneur ce matin. Celle de croire au salut accompli en Jésus et à toutes ses promesses de pardon et de vie. Celle de nous lever pour briller de la lumière du Christ, de son amour pour toute l’humanité.

Inscrivons nos vies dans les plans d’amour de Dieu et soyons-en témoins dans ce monde de ténèbres.

Inclinons-nous avec respect et adorons avec foi le Christ Jésus.

En cette nouvelle année, confions-lui nos vies et notre monde.

Pasteur Joël Mikaélian
Le 3/01/16

 

 

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux