Accueil
Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux
Prier un Dieu souverain PDF Imprimer Envoyer
Aller plus loin...

 

Prier un Dieu souverain

 

Introduction

L

orsque Jésus a parlé de la prière, il ne nous a pas laissé du « fast-food », instantané, qu’il suffit d’appliquer, tout fait. Il nous a, plutôt, laissé du « grain à moudre ». Du grain à moudre pour l’action : nous avons chacun à trouver la manière de faire entrer la prière dans notre vie et nos circonstances personnelles. Du grain à moudre pour la réflexion : nous avons à travailler, à réfléchir, pour développer une juste conception de la prière, à partir de son enseignement.

Prenons, par exemple, son enseignement du Sermon sur la Montagne : « En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. » (Mt 6 :7-8)

Comment intégrer ce « Votre Père sait » ? Pourquoi lui dire ce qu’il sait déjà ? A quoi bon lui demander, s’il sait déjà « de quoi nous avons besoin » ? Ce savoir est une connaissance, mais il inclut aussi  la décision qu’il convient de prendre. Quel est le sens de notre prière, face à un Dieu, qui sait tout, décide tout ?

Mais suivons encore l’enseignement de Jésus : « Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher. » (Lc 18 :1) La parabole met en scène un juge inique qu’une pauvre veuve importune, et qui lui répond à cause de son insistance. D’autres questions s’élèvent ici : Quel peut être le sens de l’insistance si Dieu sait, et décide souverainement ? Que veut dire cette image du juge qui adopte d’abord une attitude, puis une autre ? Nos prières peuvent-elles faire changer Dieu d’avis, ou de comportement ?

Tout cela pose la question de la fonction et de l’efficacité de la prière. La prière sert-elle à quelque chose, si Dieu « opère toute chose selon les décisions de sa volonté » (Ep 1 :11). Que se passe-t-il si je ne prie pas ?

Si tout dépend de la responsabilité humaine, on sait pourquoi on prie. On s’élance, animé du grand frisson de tout ce qui peut changer. C’est avec ce souffle que certains ouvrages nous invitent à prier en renonçant au « fatalisme chrétien » : « Et Dieu changea ses plans... » [1]

Par contre, si l’on intègre que « Dieu opère toute chose selon les décisions de sa volonté », il est plus difficile de trouver le sens de la prière. Don Carson relève qu’il n’est pas rare que la compréhension de la souveraineté de Dieu ait, comme première conséquence, « un étiolement de la vie de prière ». Il ajoute : « Cela fut mon expérience personnelle, non à cause des doctrines elles-mêmes, mais à cause de mon incapacité à les faire concorder avec les autres enseignements de la Bible. » [2]

Il faut y ajouter toutes les raisons que nous trouvons, de toute manière, pour ne pas prier. L’enseignement sur la souveraineté de Dieu peut aussi être invoqué comme excuse à notre paresse spirituelle.

Comment donc avancer au milieu de tant d’écueils ?

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 02 juin 2013 : - « Nous n’avons que cinq pains et deux poissons…» PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Gen. 14. 18 à 20 / 1 Cor. 11. 23 à 26 / Luc 9. 11 à 17

« Nous n’avons que cinq pains et deux poissons… »

C’est en ces termes que les disciples expriment à Jésus leur embarras. Ils sont dépassés par la situation. Ils ont devant eux, une foule nombreuse qui a faim d’entendre les paroles de Jésus. Une foule qui a soif de Dieu, qui a soif d’espérance et de salut, au point qu’elle a même oublié de prévoir sa nourriture. Les disciples veulent alors s’en débarrasser au plus vite, ils ne veulent pas avoir à assumer une catastrophe sanitaire. Ils disent à Jésus : « Renvoie la foule… ». Ca suffit. Et Jésus de leur dire : « Donnez leur vous-même à manger… ». Quel message le Seigneur a-t-il voulu adresser à ses disciples ce jour là ? Quel message veut-il nous adresser aujourd’hui à travers ces textes ?

 

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 26 mai 2013 : - « Il vous annoncera les choses à venir » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Prov. 8. 22 à 31 / Rom. 5. 1 à 5 / Jean 16. 12 à 15

« Il vous annoncera les choses à venir »

L

’être humain s’est toujours interrogé sur son passé et sur son avenir. Il s’est toujours trouvé face à ce mystère de l’existence et de tout temps, il a échafaudé tout un tas de théories, de suppositions, d’imaginations pour percer ce mystère. L’homme moderne n’échappe pas à la règle, même s’il a tendance à évacuer ce genre de réflexion. Il s’interroge tout de même sur son avenir. Ce qui explique aujourd’hui tout l’engouement pour les horoscopes, l’astrologie, ou dans d’autres domaines, pour les statistiques, les prévisions, les projections, les études sur l’avenir de la planète. On essaie de savoir ce qui se passera à l’horizon de 2030, 2050. Qu’en sera-t-il des ressources naturelles, comment évoluera la démographie, le monde, la science, les technologies… ? Sur un plan plus personnel, beaucoup s’interrogent aujourd’hui sur l’évolution du taux de chômage, la fin de la crise, le modèle de société qui s’annonce, avec la théorie des genres… On s’interroge sur l’avenir de nos enfants, de nos parents… Et Jésus nous parle de l’Esprit Saint, il nous dit : « Il vous conduira dans toute la vérité… Il vous annoncera les choses à venir ». En ce jour de fête des mères, je vous invite à méditer quelques instants sur ce que l’Esprit Saint nous dit de notre passé et de notre avenir. Et comment vivre avec plus de sérénité et d’espérance le présent ?

 

 

Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - Juin 2013 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

icon 201306 - La Lettre de Nouvelles - Juin 2013

« Je ne vous laisserai pas orphelins… » (Jean 14. 18)

Q

uelle force et quel encouragement dans ces paroles de Jésus ! Quelle consolation, quelle espérance dans ces quelques mots ! Car celui qui les a prononcées, n’est pas un homme seulement, c’est le Christ, le Fils du seul vrai Dieu, il est lui-même Dieu. Ses paroles, ses promesses ne sont jamais paroles en l’air, promesses sans lendemain. Elles sont toutes « Vérité » et s’accomplissent au temps marqué.

C’est à la Pentecôte que Jésus a accompli cette promesse : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous ». C’est ce jour là, à Jérusalem, que l’Esprit Saint est venu habiter le cœur des apôtres et des disciples de façon toute particulière. C’est ce jour là qu’ils ont été fortifiés dans leur foi et encouragés à annoncer la bonne nouvelle de l’évangile. Beaucoup ont été touchés par leur témoignage. Ils se sont repentis et fait baptiser pour que leurs péchés soient pardonnés, puis ils ont reçu l’Esprit Saint.

Depuis, le Christ accomplit cette promesse pour tous ceux qui croient en lui et lui obéissent. Ils ne sont plus seuls dans ce monde. Quelle grâce, quelle force, quelle consolation, quelle espérance !

Qu’en ce temps de Pentecôte, nous puissions ouvrir nos cœurs et faire place à l’Esprit Saint, toujours plus.

Votre Pasteur; Joël Mikaélian

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 19 mai 2013 - « Je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Joël 2. 28 à 32 / Act. 2. 1 à 11 / Jean 14. 15 à 20

« Je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur… »

A

la veille de sa mort, Jésus rassure ses disciples qu’il va devoir quitter. Dans peu de temps, il donnera sa vie pour le salut de l’humanité. Certes, il vaincra la mort, il ressuscitera. Mais peu de temps après, il les quittera à nouveau pour rejoindre le monde glorieux d’où il est venu. Les disciples sont tristes, déstabilisés, troublés. Pour eux, c’est comme la fin d’un beau rêve, d’une belle aventure. Jésus les quitte, il va les abandonner. Mais Jésus ne voit pas du tout les choses sous cet angle là. Son regard, son plan est tout autre. Pour lui, tout ne fini pas là, bien au contraire, sa mort, sa résurrection, son ascension, ouvrira une aube nouvelle pour l’humanité entière. Avec la venue de l’Esprit Saint, c’est une ère nouvelle qui s’annonce.

En ce jour de pentecôte, méditons ensemble. En quoi ce temps est nouveau ? Qu’est-ce qu’il nous apporte ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivant > Fin >>

Page 34 sur 80

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux