Accueil
Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux
Culte du dimanche 10 novembre 2013 : «Venez… et voyez… Viens, et vois ». PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Jean 1. 35 à 51 / Héb. 10. 19 et 20

« Venez… et voyez… Viens, et vois »

Ceci n’est pas un nouveau slogan publicitaire, une invitation à tester tel ou tel produit, ni une nouvelle destination touristique. Non, ceci est une invitation à nous approcher du Christ et à voir ou à revoir qui il est, ce qu’il est venu faire dans notre monde, ce qu’il nous offre. Mais avant cela, il nous faut faire deux remarques préliminaires concernant ce récit de l’évangile de Jean. Premièrement, il nous faut expliquer la différence entre ce récit et celui des autres évangiles où il semblerait que Jésus ait appelé ses premiers disciples autrement (Mat. 4. 18 et suivants). Qu’il ait appelé d’abord Pierre et André, puis Jacques et Jean pendant qu’ils jetaient leurs filets dans la mer. L’autre difficulté de ce récit concerne le personnage de Nathanaël qui est nommé ici et plus tard en Jean 21. 2, et qui n’apparaît pas dans la liste des 12 disciples énumérée dans les autres évangiles. Que penser de cela ?

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 03 novembre 2013 : «Il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Jer. 29. 11 à 14 / Luc 19. 1 à 10

« Il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison »

Beaucoup d’entre nous connaissent l’histoire de Zachée, ce chef de collecteurs d’impôts à la solde de l’occupant romain. On a souvent épilogué sur sa petite taille comme sur le fait qu’il soit monté sur un arbre pour voir Jésus passer. Mais l’essentiel de son histoire, le message que Dieu nous adresse est ailleurs. Son expérience avec Jésus, ce face à face qu’il aura avec lui souligne beaucoup de vérités spirituelles importantes qui devraient nous interpeler ce matin. Ouvrons nos cœurs à l’Esprit Saint afin qu’au-delà de l’histoire de Zachée nous puissions nous interroger sur notre propre histoire et entendre ce que le Seigneur désire nous dire aujourd’hui. Quel est son désir pour nous aussi ?

 

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 27 octobre 2013 - «Deux hommes montèrent au temple pour prier… » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Deut. 10. 12 à 22 / Luc 18. 9 à 14

« Deux hommes montèrent au temple pour prier… »

Après avoir encouragé ses disciples à « toujours prier » (Luc 18.1 à 8), Jésus raconte une autre parabole sur la prière. C’est comme s’il voulait nous dire qu’il y a : prier et prier. Qu’il ne suffit pas d’aller prier au temple pour être justifié ou agrée par Dieu. Notre état d’esprit, notre façon de nous adresser à Lui est important aussi. Notre attitude vis-à-vis de Lui et vis-à-vis de notre prochain fait partie de la prière. Les textes que nous avons lus ce matin nous interpellent à ce sujet. Ils nous parlent du regard de Dieu sur nous et sur les autres et nous invitent à considérer notre propre regard sur nous et sur ceux qui nous entourent. Que pensons-nous de nous ? Que pensons-nous des autres ? Et Dieu, comment voit-il les choses ? Mettons-nous à son écoute et laissons l’Esprit Saint nous parler, nous encourager et nous reprendre. « Que demande de toi l’Eternel ton Dieu … ?

 

Lire la suite...
 
Découverte de la Bible PDF Imprimer Envoyer
Aller plus loin...

 

 
La Lettre de Nouvelles - Novembre 2013 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

icon 201311 - La Lettre de Nouvelles - Novembre 2013

«Quelques instants je t’avais abandonnée, mais avec une grande affection je t’accueillerai… » (Esaïe 54. 7)

«Quelques instants je t’avais abandonnée… »

C

es paroles s’adressaient jadis au peuple d’Israël en captivité à Babylone, aux environs du VIIème siècle avant Jésus Christ. De tels propos de la part de Dieu peuvent nous étonner. Est-il possible que Dieu abandonne ses créatures qu’il aime, ses enfants ? Est-il possible qu’il les délaisse ? Le texte d’Esaïe semble le suggérer. Le contexte (idolâtrie extrême, désobéissance persistante) pourrait le justifier. Sans oublier que cet abandon reste limité dans le temps et que la phrase ne s’arrête pas là.

« Mais avec une grande affection je t’accueillerai… »

D

ieu se plait à pardonner, à accueillir celui qui vient ou revient vers lui. « Sa colère dure un instant, mais sa grâce toute la vie » (Ps. 30. 6) Certes, il est des temps où Dieu peut être indigné de nous, de nos tiédeurs, de nos relâchements. Il se peut que nous vivions aussi des temps d’épreuves inexplicables où il semble que Dieu nous ait abandonnés. Il se peut que ces instants nous semblent interminables. Mais le Seigneur nous rappelle qu’il est aussi des temps de renouveau, de libération, de restauration pour tous ceux qui placent leur espérance en Christ et en son amour. Il est des temps où Dieu nous dit et nous redit : « Avec un amour éternel j’aurai compassion de toi… » (Es. 54. 8)

Que Dieu nous fasse sans cesse cette grâce et que nous en soyons toujours les témoins fidèles.

Votre Pasteur, Joël Mikaélian.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivant > Fin >>

Page 34 sur 83

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux