Accueil
Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux
La Lettre de Nouvelles - Janvier 2014 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

icon 201401 - La Lettre de Nouvelles - Janvier 2014

« Emmanuel… Dieu avec nous » (Mat. 1. 23)

A

nnée après année la fête de Noël nous rappelle l’événement surnaturel de la naissance de Jésus. Elle nous redit sans cesse le plan de salut fabuleux que Dieu a élaboré de toute éternité pour sauver l’humanité. Face à la misère du monde, au mal, à la souffrance et à la perdition de la race humaine, Dieu a mis en œuvre un moyen de salut radical et définitif. Il est venu lui-même vers nous en son Fils Jésus, le Christ. Il est venu naître comme nous et parmi nous. Le Fils a accepté de quitter son état glorieux et éternel pour revêtir la nature humaine avec ses limites. Il est venu naître sachant tout ce qui l’attendait sur cette terre : une naissance des plus modestes ; une vie pleine de risques, de tentations, d’oppositions ; et pour finir de terribles souffrances, une mort violente et injuste. Il a fait tout ceci pour nous sauver. Il l’a fait par amour, rien ni personne ne l’y obligeait. Il aurait pu y renoncer, connaissant l’incrédulité et l’ingratitude des contemporains de sa naissance, comme des nôtres ! Mais rien ne l’a arrêté. Son amour a été parfait, il s’est donné sans compter.

« Emmanuel... Dieu avec nous » C’est avec ce même amour que le Christ est présent parmi nous aujourd’hui encore. Il est là en Esprit, par le Saint Esprit. Noël, c’est le beau message de l’amour et de la grâce de Dieu pour l’humanité entière. C’est l’assurance du salut éternel pour tous ceux qui croient, grâce au pardon des péchés en Jésus.

« Emmanuel... Dieu avec nous » C’est sa présence en nous et parmi nous. C’est être sûr de sa force, de son soutien chaque jour, de sa compassion, de sa sagesse avec nous au quotidien.

« Emmanuel... Dieu avec nous » Si nous le voulons bien. Car il ne forcera jamais la porte. Accueillons-le chaque jour avec foi, vivons chaque jour dans sa présence par la foi. Que sa présence par l’Esprit Saint illumine nos vies et le monde qui nous entoure.

Joyeux Noël à tous

Votre Pasteur, Joël Mikaélian

Lire la suite...
 
Culte du mercredi 25 décembre 2013 - «Où est le roi des Juifs qui vient de naître…» PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 52. 7 à 12 / Matt. 2. 1 à 6

« Où est le roi des Juifs qui vient de naître… »

Alors que Jésus vient de naître dans le monde, des hommes cherchent un roi. Ce sont des mages d’Orient, des gens instruits, des savants, des sages. C’est ainsi qu’on les considérait à cette époque. Ces mages sont probablement des astronomes qui observaient l’univers. Ils devaient certainement s’interroger sur l’origine et le mystère de la vie, sur l’existence d’un Dieu créateur. Peut-être avaient-ils eu quelques connaissances à ce sujet au travers de témoignages de juifs exilés. Toujours est-il que lorsque Jésus est né, ils ont vu quelque chose d’inhabituel, une étoile pas comme les autres, une lumière particulière dans le ciel. Ils en concluront qu’un grand roi vient de naître et ils partent à sa recherche pour le connaître et l’adorer.

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 15 décembre 2013 - «Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Es. 35. 1 à 6 et 10 / Mat. 11. 2 à 11 / Jacq. 5. 7 à 10

« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »

C’est aujourd’hui le 3ème dimanche de l’Avent, de ce temps d’attente qui nous prépare à célébrer Noël, la fête qui nous rappelle la naissance de Jésus. L’Avent est un temps favorable pour faire un retour sur nous-mêmes. C’est, par exemple, donner une attention toute particulière aux propos de Jean Baptiste, de son message qui invitait alors le peuple à se préparer à la naissance du Christ : « Aplanissez le chemin du Seigneur, rendez droit ses sentiers… ». C'est-à-dire, venez, revenez vers Dieu ! Mais ce temps de l’Avent nous rappelle aussi que quelqu’un vient. Quelqu’un qui est déjà venu, Jésus le Christ. Il vient, il est là ce matin, par l’Esprit Saint. Dieu est là contre toute apparence où que nous soyons. Sa présence demande notre foi. Il est là ce matin, présence discrète, humble, sensible et respectueuse de la liberté de chacun. Présence qui veut nous dire et nous redire tout l’amour qu’il porte envers chacun d’entre nous, qui que nous soyons. Ouvrons nos cœurs et laissons-nous interpeler par sa parole, sa voix, celle de l’Esprit Saint.

 

Lire la suite...
 
Culte du dimanche 01 décembre 2013 - Zacharie et Élisabeth : vivre dans l'attente PDF Imprimer Envoyer
Messages du Culte

Premier dimanche de l’Avent
Luc 1:5-25

Zacharie et Élisabeth : vivre dans l'attente

Introduction

E

ncore trois dimanches, puis ce sera Noël. Nous sommes le premier dimanche de l’Avent, A-V-E-N-T, c’est-à-dire le temps qui précède l’avènement, la venue, du Christ.

Les enfants ne sont pas très excités aujourd’hui, mais ils le seront bientôt. Il leur semblera impossible d’attendre les deux-trois derniers jours avant Noël. Le temps finira par leur sembler long.

J’aimerais vous présenter ce matin un couple qui devait trouver le temps long, eux aussi. Ils sont dans la Bible. Le mari s’appelle Zacharie, la femme Élisabeth. Nous lirons leur histoire dans l’Évangile de Luc, au premier chapitre, les versets 5 à 25.

Lire la suite...
 
La Lettre de Nouvelles - Décembre 2013 PDF Imprimer Envoyer
La Lettre de Nouvelles

icon 201312 - La Lettre de Nouvelles - Décembre 2013

« Maintenant le salut est arrivé… » (Apoc. 12. 10)

C

ombien d’hommes et de femmes dans le monde aujourd’hui aspirent au salut ? Combien de situations douloureuses en attente de dénouement heureux ? L’apôtre Paul dira même que « La création tout entière soupire et souffre… » (Rom. 8. 22), à cause du mal et de la condamnation du péché. C’est cette réalité qui chaque jour assaille notre monde, vient gâcher nos vies, nos joies et la paix ! Il devient de plus en plus difficile aujourd’hui de s’en préserver, de vivre sereinement le présent comme d’envisager l’avenir avec espérance. C’est pourtant l’invitation permanente de la Parole de Dieu. Car en Christ, « le salut est arrivé », il a pris un visage, un nom, un accomplissement absolu et définitif : la croix.

En Christ, « Il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit. Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’Agneau… » (Apoc. 12. 10 et 11). Le sacrifice du Christ signe d’une manière totale et définitive la victoire de Dieu sur le mal et le péché. « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ » (Rom.8. 1).  « L'Éternel a détourné tes châtiments, Il a éloigné ton ennemi…, l'Éternel, est au milieu de toi ; Tu n'as plus de malheur à éprouver » (Soph. 3. 15).

Que ce salut qui nous assure notre éternité avec Dieu, nous permette de toujours espérer ; qu’il nous donne sans cesse paix, joie et confiance. Que nul ne se prive de cette grâce en Jésus. Et qu’elle ne soit jamais prétexte au mal, au relâchement ou à la tiédeur spirituelle, mais bien au contraire, encouragement à croire et à vivre pleinement notre vie chrétienne et notre vie d’église.

Votre Pasteur, Joël Mikaélian.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivant > Fin >>

Page 34 sur 85

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux